Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Top Performance

Essuie glace...: Comment bien entretenir ses douleurs de genoux (oups!?)

12 Juin 2019 , Rédigé par Top perf Publié dans #conseils pratiques, #entrainement

En lisant les réseaux on a l'impression que chacun a la meilleure chaussure. Pourtant ils sont de plus en plus nombreux à signaler leurs blessures. Vous voulez suivre la mode, voici une liste non exhaustive de solutions pour faire comme eux et pour bien entretenir  la blessure N°1 du coureur. 

Chez le coureur, le syndrome de l'essuie glace est avant tout, une inflammation causée par un frottement dû un mauvais alignement du genou au moment de l'impact. 

Pour obtenir une jolie tendinite du TFL ou de la bandelette ilio-tibiale, il vous suffit de prendre une paire de chaussures inadaptées. Un renfort anti-pronation trop important suffirait largement.  Pour cela faites simplement confiance à votre voisin. Il court et il a forcément les meilleures chaussures. Peu importe si vous n'avez pas du tout la même foulée et les mêmes besoins. Vous pouvez aussi prendre au hasard une paire en grande surface ou sur un site qui vente les chaussures tous poids, toutes distances, toutes surfaces et tout confort. Le hasard vous poussera d'ailleurs vers les modèles les plus chers. Pur hasard bien entendu. 

Un peu plus subtile, surtout si vous manquez de renforcements, vous pouvez choisir une paire très très confortable. Une paire qui vous promet de ne plus sentir les impacts au sol. Vous savez, ces impacts que le pied est sensé anticiper pour permettre à l'ensemble du corps de rester bien solide au moment du choc. Et bien oui, avec une paire super confort on devient moins réactif et le genou vous fera un jour ou l'autre super mal. Plus la paire sera épaisse et molle et plus fort sera la réponse des genoux. 

Si par malchance vous avez des bonnes chaussures, il vous reste tout de même quelques solutions. Augmentez brutalement votre kilométrage de la semaine par exemple. Vos pieds et vos cuisses n'étant pas préparés  les genoux encaisseront bien quelques temps mais vous aller vite obtenir votre belle alerte inflammatoire. 

Autre bonne idée, vous pouvez faire régulièrement des fractionnés sur piste. Bien-sûr en courant toujours dans le même sens. 240m de virages à gauche par tour. Si le bassin ne lâche pas avant votre genou droit sera ravis de vous faire plaisir. Si le stade est fermé n'hésitez pas à courir sur route bombée. Toujours du même coté et allongez la foulée ou en accélérez un peu. Les chocs sont plus forts. 

Une fois que vous avez gagné le droit de vous plaindre d'une belle tendinite, reste plus qu'à l'entretenir. Le plus facile c'est de se mettre au repos et de recommencer toutes les 3 semaines. Ca fera plaisir à votre médecin de famille et vous en prenez pour une bonne durée indéterminée. Au repos vos muscles et tendons se fragilisent. La cicatrisation est anarchique, une grosseur pourrait se former sur votre tendon qui sera douloureux suffisamment longtemps pour pouvoir vous plaindre sur vos réseaux!  (c'est ironique bien entendu) 

Vous pouvez également enrichir les labos et utiliser des anti-inflammatoires. La douleur va être gommée comme par magie mais la chaleur et le processus de cicatrisation seront bloqués. Vous pourrez donc à loisir faire de belles récidives.

N'allez surtout pas voir un médecin du sport, il risquerait de vous faire mal et de vous faire bosser. La tendinite pourrait bien disparaitre! Surtout si il vous fait faire de l'excentrique, ou prescrits des massages douloureux, fuyez!! La réaction du corps serait bien trop efficace (chaleur, vascularisation, cicatrisation bien parallèle aux fibres..). Vous ne pourrez plus vous plaindre de vos douleurs! ce serait dommage! non?

 

Plus sérieusement, pour éviter des problèmes de genoux, il faut avant tout être capable d'encaisser les chocs. Il faudra donc une technique en accord avec vos capacités et préférences innées. Mais il faudra également avoir des pieds solides, des cuisses solides et un gainage vertical irréprochable. Donc il faut faire des renforcements spécifiques.  C'est indispensable pour courir et éviter les blessures les plus fréquentes.
Il faut également se faire conseiller par un pro pour choisir ses chaussures. Un pro, ce n'est pas celui qui vend les modèles les plus chers ou les plus faciles à vendre mais quelqu'un qui prend le temps et vous propose un modèle adapté à vos besoins. Chacun est différent et ça tombe bien chaque modèle aussi. C'est pourquoi pour conseiller une chaussure, il est inutile d'écouter son voisin. Chez nous on vous demande de faire quelques exercices tests basés notamment sur les préférences motrices.  Ils permettent de déterminer vos besoins en densité, flexibilité, réactivité axe, épaisseur pour que vos chaussures ne modifient pas votre foulée naturelle. 

Si votre pied part vers l'extérieur pendant la course (parfois 1 parfois les 2)  alors que vous lui demandez de rester dans l'axe. Soit il manque de force, soit les chaussures sont trop molles, ou les deux.  La jambe se met alors inconsciemment en rotation externe pour trouver de la force et de la stabilité. Il suffirait de vous mettre sur un tapis de course pour vous montrer que ça donne une jolie pronation. Ca fait peur à voir et on veut le corriger immédiatement. C'est du marketing et c'est efficace mais la solution instantanée est souvent plus dangereuse que bénéfique à moyen et long terme. En effet dans cet exemple, la réponse à lui apporter n'est donc pas de mettre une semelle ou encore moins un renfort anti-pronation aux 2 pieds. C'est simplement de limiter la déformation de la chaussure en proposant un modèle plus ferme (moins molles et souvent moins chères) et surtout de renforcer cette chaine trop fragile pour lui éviter de subir. C'est votre genou qui vous dira un grand merci! (votre porte monnaie aussi d'ailleurs) 


Si besoin je connais une très bonne adresse, avec des conseils en or et des prix très sympas. On détermine vos besoins et en prime on vous explique les principaux exercices qui vous permettront de limiter vos points faibles. Nous proposons également des séances de renforcements spécifiques avec un coach spécialement formé pour vous faire souffrir. Les horaires des 2 magasins sont en haut (pur hasard bien sûr). Plus d'infos et de conseils pratiques sur notre blog www.topperf.com (ne ratez pas celui qui parle des abdos!) 


TEAM Top Performance
Laventie (2) et Saint Quentin (02)
La boutique des athlètes depuis 1998

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article