Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Top Performance

Choisir ses chaussures pour courir: conseils d'amis ou marketing ?

1 Septembre 2018 , Rédigé par Top perf

Il ne viendrait à personne, l'envie d'emprunter les semelles orthopédiques du voisin. Pourtant lorsqu'on choisit une paire en fonction des ressentis du voisin, c'est un peu la même chose.  Chacun est différent en gabarit, tonicité, qualité des appuis, force, équilibre, forme de pied... Tous ces critères détermineront les chaussures qui vous iront parfaitement. Ils ont donc de grandes chances d'être différents de ceux de votre voisin.

On peut souvent lire des commentaires ou des critiques de chaussures. Certains adorent une marque, d'autres jurent que le modèle qu'ils ont acheté en ligne est nul. Peu importe si ils ne connaissent ni les critères réels de la chaussure ni leur propre profil. C'est forcément la chaussure le problème.

A la décharge de nos amis, certains sites annoncent pouvoir vous guider en fonction de l'usure de vos semelles. Le soucis c'est que c'est souvent faux. Non seulement ce n'est pas le meilleur indice mais si on utilise des chaussures avec des corrections différentes la même personne n'aura pas les mêmes usures sur chaque paire.
Déterminer un type de foulée en fonction de l'usure c'est possible. C'est même la meilleure façon de ne pas se tromper lorsqu'on conseille une paire de chaussures pour courir. C'est pour ça que notre première question quand un client vient  au magasin, est "avez vous pensé à prendre les anciennes chaussures?". Vos chaussures nous apprendront même beaucoup. Elles permettent parfois de vous alerter sur des points faibles à corriger. Mais pour ça il faut absolument comparer l'usure avec les 4 principaux critères de la chaussure usée: Correction, axe, densité, flexibilité.

Le marketing c'est magique! Pour preuve: la plupart des marques annoncent des modèles tous poids toutes distances!! Est-ce possible?! 
On a même une marque qui a détourné ses modèles atypiques conçus pour les grands descendeurs.  Elle a réussi à faire croire que chacun peut courir sans danger avec des semelles énormes et molles.  Certains spécialistes les vendent pour du running ou trail classique alors que n'importe quel pro devrait savoir qu'à long terme le pied perd sa perception du sol. Le pied devient "fénéant" et les soucis de genoux arriveront plus ou moins vite mais ils arriveront.  Personnellement je préfère refuser une vente à un client qui se laisse séduire par le marketing ou les amis conseils. Pas évident de faire comprendre qu'il ne faut pas être trop bien dans une chaussures. Mais on ne vend pas des petits pains. Un vrai spécialiste doit rester crédible. Impossible en vendant comme une grande surface ou un site web

Les principales erreurs à éviter :

-confondre mou et amortissant: 
L'amorti c'est l’absorption de l'onde de choc, pas la déformation de la semelle. Trop mou un modèle sera instable et donc mauvais pour les tendons d'achille, les genoux et les hanches. Comme expliqué plus haut, les énormes semelles molles sont confortables sur le moment. Peuvent être utilisés pour des courses à fortes descentes par des pros mais à ne surtout pas utiliser régulièrement sous peine de gros soucis à moyen ou long terme. Idem pour des semelles à air. La déformation est confortable mais trop instable pour durer.

-choisir de matériaux rebondissant au niveau des talons:
On nous vend du rêve avec des matières qui revoient l'énergie pour gagner du temps. Le soucis c'est que pour les gens qui attaquent talon, cette matière renvoie et l'onde de choc directement vers le dos. C'est pour les mêmes raisons qu'on évite d'attaquer du talon sur une piste d'athlé. 

-Croire que les chaussures tous poids sont donc pour vous:
Les semelles des chaussures de runnings sont faites pour des fourchettes de poids. La densité de la semelle est faite pour que cette semelle se déforme ni trop ni trop peu, sous l'impact du poids du coureur. Une chaussure trop dense donnera des douleurs au dessus du pied et un amorti peu efficace. Une chaussure pour coureur plus léger s'écrasera trop. L'amorti ne durera pas longtemps.

-Croire que les meilleures chaussures sont les plus chères:
Certaines marques n'hésitent pas à mettre des prix très chers pour faire croire que leurs chaussures sont au top. Ils préfèrent investir dans la pub et acheter quelques sportifs plutôt que dans une vraie technologie. Mais pour les marques sérieuses, les modèles les plus chers sont souvent plus denses et ont plus de renforts ou un système d'amorti plus important. Un coureur universel léger se sentira parfois mieux pendant la course dans une chaussure à 100 euros qu'avec un modèle plus complexe à 160.
Le confort dans le magasin vous donnera envie de prendre celui à 160 mais un bon spécialiste vous présentera et conseillera celui à 100 (pas tous je sais bien malheureusement) 

-Croire que les chaussures que mon voisin adore sont bonnes pour moi:
Et inversement une paire mal vendue peut être cassée sur les réseaux sociaux alors qu'elle serait parfaite pour votre pied. Rien ne vaut un passage chez un spécialiste qui vous fera déjà tester sur le trottoir (surtout pas de tapis roulant!! cela fausse la foulée et les sensations) 
Plus subtile encore, les produits évoluent. Même les modèles phares comme les Asics Nimbus, Les Wave Rider, les NB 1080... ont changés de matériaux de semelles. Les poids et profils utilisateurs ont donc changés. Ce sont des exemples concrets de modèles qui dans le passé, supportaient des coureurs de plus de 85 kg. Or ils ne faut plus dépasser 75 kg pour aller jusqu'au bout des 1000 kms  en toute sécurité

Brooks Glycerin                                                                                 NB 880

 

Marques chaussures principales du magasin: ASICS, New Balance, Mizuno, Altra    et  Brooks 
Principales marques définitivement éliminées qu'on ne trouve plus chez nous: Hoka et Nike (pour les raisons expliquées plus haut et par étique) 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel Libert 02/09/2018 09:25

Super interessant . Lecture à conseiller à tous ceux qui pour voyager loin ont décidé de ménager leur monture. Merci. ML