Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Top Performance

Choisir ses chaussures pour courir: conseils avisés ou marketing ?

1 Septembre 2018 , Rédigé par Top perf

Il ne viendrait à personne, l'envie d'emprunter les semelles orthopédiques du voisin. Pourtant lorsqu'on choisit une paire en fonction des ressentis d'un ami, c'est un peu la même chose.  Chacun est différent en gabarit, tonicité, qualité des appuis, force, équilibre, forme de pied et chacun a ses propres préférences motrices... Tous ces critères détermineront les chaussures qui vous permettront d'être protégé sans perturber l'action naturelle de vos pieds. Ils ont donc de grandes chances d'être différents de ceux de votre voisin.

On peut souvent lire des commentaires ou des critiques de chaussures. Certains adorent une marque, d'autres jurent que le modèle qu'ils ont acheté en ligne est nul. Peu importe si ils ne connaissent ni les critères réels de la chaussure ni leur propre profil. C'est forcément la chaussure le problème.

A la décharge de nos amis, certains sites annoncent pouvoir vous guider en fonction de l'usure de vos semelles. Malheureusement c'est très incomplet et parfois faux. Si on utilise des chaussures avec des corrections différentes la même personne n'aura pas les mêmes usures sur les deux paires. Alors on fait comment? 
Déterminer un type de foulée en fonction de l'usure,  c'est tout de même possible. C'est même la meilleure façon de ne pas se tromper lorsqu'on conseille une paire de chaussures pour courir. Vos chaussures nous apprendront même beaucoup. Elles permettent parfois de vous alerter sur des points faibles à corriger. Mais pour ça il faut absolument comparer l'usure avec les 5 principaux critères de la chaussure usée: Correction, axe, densité, largeur et flexibilité. Le drop n'est pas un critère principal, il doit être proportionnel à la hauteur et à la densité du talon. 

Le marketing c'est magique! La plupart des marques annoncent des modèles tous poids toutes distances!! Est-ce possible?! 
On a même une marque qui a détourné ses modèles atypiques conçus pour les grands descendeurs.  Elle a réussi à faire croire que chacun peut courir sans danger avec des semelles énormes et molles. Pourtant à court terme le pied s'adaptera à la déformation en créant une rotation interne ou à long terme le pied perdra sa perception fine du sol. Le pied ne pourra pas réagir correctement et les soucis de genoux arriveront plus ou moins vite mais ils arriveront.  Personnellement je préfère refuser des ventes faciles mais je reste fidèle à mes convictions. Pas évident de faire comprendre qu'il ne faut pas être "trop" bien dans une chaussure. Que la déformation de la chaussure liée à un excès d'amorti ou de moelleux est plus dangereux que de courir pied nu. C'est pourtant la base de notre métier. 

Les principales erreurs à éviter :

-confondre mou et amortissant: 
L'amorti c'est l’absorption de l'onde de choc. La déformation de la semelle n'absorbe pas forcément cette onde mais la renvoie. Trop mou un modèle sera surtout instable et donc mauvais pour les tendons d'Achille, les genoux ou les hanches. Très souvent le corps répond à l'instabilité par une rotation externe du pied. Il faut donc trouver le modèle qui réagit dans le bon tempo de votre pied.

-attention aux chaussures dites "tous poids- toutes distances" :
Les semelles des chaussures de runnings sont faites pour des fourchettes de poids. La densité de la semelle est faite pour que cette semelle se déforme ni trop ni trop peu, sous l'impact du poids des coureurs. Il est très important de connaitre le poids et l'allure pour identifier la densité qu'il vous faut. En effet chaque modèle répond plus ou moins fort et avec plus ou moins de résistance. Si on se trompe on aura l'impression que la chaussure est trop lourde ou trop dure mais c'est surtout qu'elle n'est pas pour vous. 

-choisir de matériaux rebondissant au niveau des talons:
On nous vend du rêve avec des matières qui revoient l'énergie pour gagner du temps. Le soucis c'est que pour les gens qui attaquent talon, cette matière renvoie et l'onde de choc directement vers le dos. C'est pour les mêmes raisons qu'on évite d'attaquer du talon sur une piste d'athlé. 

-Croire que les meilleures chaussures sont les plus chères:
Les modèles les plus chers sont souvent plus denses et ont plus de renforts ou un système d'amorti plus important. Un coureur universel léger se sentira généralement mieux pendant la course dans une chaussure à 100 euros qu'avec un modèle plus complexe à 160.
Le confort dans le magasin vous donnera probablement envie de prendre celui à 160 mais un bon spécialiste vous présentera et conseillera celui à 100. Enfin chez nous c'est toujours le cas. 

-Croire que les chaussures que mon voisin adore seront forcément bonnes pour moi:
Une chaussure qui fait référence correspond à des critères précis qui ne sont peut-être pas les vôtres. Et inversement la paire qui serait parfaite pour votre pied n'est pas forcément la plus connue. Rien ne vaut un passage chez un spécialiste qui vous fera déjà tester sur le trottoir (surtout pas de tapis roulant!! cela fausse la foulée et l'action des pieds). A Top Performance, nous sommes fiers de pouvoir sélectionner les meilleurs produits et de les conseiller en fonction de vos préférences motrices et de vos critères personnels.
 
Plus subtile encore, les produits évoluent. Même les modèles phares comme les Asics Nimbus, Les Wave Rider, les NB 1080, brooks Glycerin... ont changés de matériaux de semelle. Les poids et profils utilisateurs ont donc changés également. Les gens qui les achetaient avant sont déçus aujourd'hui parce qu'ils n'ont pas été conseillés.

-se contenter d'une analyse frontale de la foulée:
Voici l'article qui traite de ce sujet si important.

Pour conseiller ou choisir une paire de chaussures, il faut donc connaitre un série de critères à la fois simples comme le poids, la pointure, l'allure, la morphologie du pied et plus complexes comme les préférences motrices, un éventuel conflit dans la technique de course, le niveau de gainage vertical... et il faut connaitre les produits qui correspondent à ces critères.  Vous l'aurez compris, il est bien plus sûr et efficace de venir prendre des conseils avec un professionnel plutôt que de choisir une paire et croiser les doigts pour qu'elle vous convienne pleinement. 

Top Performance
Les boutiques des athlètes depuis 1998
02 Saint Quentin
62 Laventie

autres liens

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Super interessant . Lecture à conseiller à tous ceux qui pour voyager loin ont décidé de ménager leur monture. Merci. ML
Répondre