Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Top Performance

Analyse de votre foulée: une seule méthode fiable

8 Juin 2013 , Rédigé par Top perf

Ces 15 dernières années j'ai conseillé des coureurs de tous niveaux. Débutants, confirmés ou athlètes de haut niveau, qui n'ont pas les mêmes préoccupations mais au final ont le même but, courir sans se blesser. Or, en 15 ans et plus de 15000 paires j'ai appris qu'il n'existe qu'une seule façon de conseiller un coureur sans se tromper. L'écouter et regarder ses vieilles pompes.

Aucun tapis de magasin ni aucune analyse statique ne permet de déterminer la meilleure chaussure pour un client. Tout simplement parce que pendant quelques foulées tout le monde va s'appliquer pour courir le mieux possible. La pronation "modérée" commence à partir un certain seuil de fatigue. Quelqu'un qui court "en canard" est pronateur mais il se corrigera assez facilement sur quelques foulées en plaçant ses pieds dans l'axe des genoux... De plus le tapis ne permet pas aux coureurs dits aériens de s'exprimer librement avec le centre de gravité en avant. Les coureurs terriens seront génés car leur pied 'a pas besoin de tirer le sol mais il se contentera de suivre le tapis. 

En étudiant la structure initiale, la déformation et l'usure de votre chaussure on peut établir votre profil exact et même parfois deviner vos douleurs et faiblesses. On vous fera courir avec cette ancienne paire pour confirmer le bilan et comprendre votre profil moteur et les raisons d'éventuelles douleurs. Car beaucoup de défauts naissent de la position lors de l'impact. C'est donc une vision globale de votre course qu'il faut avoir. Ensuite, il suffit d'écouter vos attentes et votre vécu pour déterminer LA chaussure qui vous conviendra. Quand la plupart se contente de conseiller un modèle en fonction en son poids ou de sa couleur, le spécialiste prendra en compte laflexibilité, la hauteur, la largeur, l'axe de la chaussure (courbe ou droite), la densité, les différentes épaisseurs (drop), le dynamisme car il connait ses produits.

Avec l'entrainement on évolue et on s'habitue. Même si vous utilisez le même modèle depuis longtemps, un petit bilan ne fait pas de mal donc n'oubliez pas vos anciennes chaussures (même sales). En cas de doute vous commencerez par courir avec puis vous testerez les nouvelles sur le trottoir.

 

Eric

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article