Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Top Performance

pronation-supination! amorti? et si vous aviez surtout des préjugés

16 Octobre 2020 , Rédigé par Top perf

 

préférences motrices?

Beaucoup de gens nous demandent pourquoi nous ne faisons pas toutes les marques ou pourquoi nous les faisons courir sur le trottoir, ou encore pourquoi nous ne vous proposons pas le modèle le plus cher quand vous demandez le meilleur pour leur pied. D'autres pensent détester une marque parce qu'ils ont eu une mauvaise expérience. Moi je dirais qu'ils ont essayé un modèle inadapté, un modèle qui ne respectait pas leur préférences motrices. 

Pour sortir des préjugés, il faut d'abord comprendre que l'amorti inhibe voir annule (lorsqu'il est trop important ou épais) la stimulation de nos capteurs sensoriels du pied recevant les informations de l’intérieur (les propriocepteurs) et de l’extérieur (les extérocepteurs).

Ces mêmes récepteurs informent par l’intermédiaire de notre système nerveux les centres régulateurs de notre cerveau sur, notamment, notre position dans l’espace. L’amorti à tout prix, tout comme certaines corrections de la prono-supination, est donc délétère et peut entraîner des troubles de l’équilibre, des chutes (par une déficience de la proprioception) et parfois des tendinites ou des douleurs lombaires alors que l’amorti est justement préconisé pour ces pathologies.

 

Chez Top Performance, on regarde les points d'attaque et l'usure des vos anciennes chaussures, on teste rapidement vos préférences motrices, vous marchez ou courez sur le trottoir car nous vérifions que votre foulée corresponde à votre type de course naturelle et nous vérifions que les nouvelles ne la perturbe pas. Cette analyse ne serait pas fiable sur un tapis de course sauf pour ceux qui achètent une chaussure uniquement pour courir sur tapis.

Il existe de très nombreux critères pour déterminer votre profil naturel qu'on appelle aujourd'hui des préférences motrices. Et même si certains s'obstinent à vouloir nous faire croire que la meilleure attaque au sol est l'attaque médio-pied, votre corps n'est peut-être pas du tout fait pour ça.

Pour faire simple, nous avons tous une signature avec des préférences mentales, visuelles, plantaires, des chaines musculaires dominantes, des capacités de dissociation haut/bas, ce qui est finalement classée pour nous en 2 grandes dominantes. Les marcheurs ou coureurs « aériens » et les « terriens ». On ne choisi pas notre dominante. Un peu comme les droitiers ou les gauchers. Vouloir changer sa nature est beaucoup trop compliquer et moins efficace que de la développer.

L'aérien utilisera le haut du corps comme moteur ou déclencheur. Ses coudes dirigent ses mouvements de bras, il est plus engagé vers l'avant ce qui lui permet d'attaquer le sol sous son centre de gravité et d'attaquer le sol en médio-pied et d'être plus rebondissant. Il a très peu de déroulement du pied et il utilise la bande passante externe de ses pieds. Temps d'appuis des pieds plus courts et plus explosifs.

Les coureurs aériens préfèrent donc les sols durs, avec des chaussures plutôt rigides légères et serrées avec un drop limité leur permettant de développer au mieux leur préférence motrice.

Le profil terrien va à l'inverse déclencher la marche et la course par son bassin. Ses épaules dirigent ses mouvements de bras et sa position est plus verticale. Il attaque le sol plus en avant de son centre de gravité et déroule le pied entièrement avec une légère pronation. Le centre de gravité monte très peu Temps d'appuis des pieds plus longs et rasants. Il préfèrera donc des modèles plus flexibles et confortables , avec un drop plus important pour compenser la déformation du talon et décharger la pression sur la voute. 

Alors comment choisir ses chaussures. Certainement pas en écoutant son voisin qui est très content de sa nouvelle paire qui lui paraît peut-être confortable pour l'instant. La meilleure façon évidement est de venir chez nous. Mais si vous êtes trop loin, il faut trouver un spécialiste dans votre secteur qui vous proposera un modèle vraiment adapté. Un vrai spécialiste ne doit pas vendre du confort et de l'amorti à tout prix car il veut vous revoir le plus longtemps possible et en pleine forme. Il sélectionne ses produits en fonction de ses connaissances. Si il prend des mauvais produits, il devra les vendre tout de même donc attention aux magasin bling bling avec toutes les marques à la mode mais pas idéales pour le pied. Non seulement nous ne sommes pas plus chers (chez nous on applique 20% de réduction sur les prix proposés par les marques toute l'année) mais en plus vous aurez un modèle vraiment adapté à votre profil.

Vouloir absolument changer de profil (en changeant brutalement de technique ou en prenant un modèle qui n'est pas fait pour vous ou qui ne respecte pas sa foulée naturelle) c'est s'exposer à des risques très importants de blessures, des séances plus fatigantes et des performances en baisse. Ne cherchez donc pas à courir comme un kangourou si vous êtes comme moi, un chat. Par contre il est important pour tous de bien se renforcer et de travailler sa technique et sa cadence. Un terrien qui respecte son profil mais qui attaque le sol jambe tendue aura de gros risques de blessures tandis que celui qui pistonne se fatigue beaucoup trop. Inversement, un aérien doit renforcer principalement ses quadriceps et ses mollets pour tenir dans la durée. Sinon ses tendons d'Achille vont vite lui rappeler

La plupart du temps notre corps nous informe par de la fatigue ou des petites blessures. Mais très peu de gens ne l'écoutent vraiment. Il faut sortir des préjugés et surtout ne pas tout attendre des chaussures. L'important c'est donc le travail, la régularité et le respect de ses préférences motrices. Depuis quelques années nous vous aidons à comprendre vos besoins et nous en sommes fiers


Top Performance
La boutique des athlètes

30 rue des Bannois – 62840 Laventie
166 rue du Pdt Kennedy – 02100 Saint Quentin

TOP PERFORMANCE

 

 

BIBLIOGRAPHIE

«Brain training for runners » Matt Fitzgerald
« 2marches pour la machine humaine » Raymond Sohier (1)
«  Le vivant et l’entraînement » Cyrille Gindre (2)
«  Courir en harmonie » Cyrille Gindre (2)
«  La course à pied, posture, biomécanique, performance» Frédéric Brigaud (3)

«  Corriger le pied sans semelle » Frédéric Brigaud (3)
« Courir léger » Solaberg Séhel
« Born tu run » Christopher McDougall

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Merci pour cette analyse de la foulée. Je me rends bien compte de mon erreur de chaussures, et après 3 ans "d'infidélité" à Eric (achat sur le net) je reviens pour me chausser sur ses bons conseils, comme depuis 20 ans !
Répondre